26195348_577581999255121_8865541526434177903_n.jpg

TÉMOIGNAGES

Tandis que L'Observatoire National de la Fin de Vie (l'ONFV) révèle que 40% des personnes âgées en institution sont touchées par la dépression et constate « une mort par exclusion de la "vraie vie", celle des gens qui bougent, qui vont vite, qui travaillent », voici les différents témoignages que nous avons recueillis à propos de nos interventions :

Témoignages de nos participants :

« Que c'est bon de rire ! »

Merci pour les bons moments.jpg

« Merci pour les bons moments que vous nous avez fait passer. »

Témoignages des équipes d'animation :

« Chacun des objectifs décrits dans la fiche action (valorisation, confiance, plaisir, rencontres, modes d’expression, mémoire des sens, partage…) semblent être atteints et en marche tout au long de chaque séance. »

« A plusieurs reprises, lorsque le groupe était plus réduit, nous avons eu de très bonnes surprises et vu des personnes se dépasser et s’exprimer comme jamais. »

« Nous observons qu’une certaine reconnaissance amicale des uns vis-à-vis des autres est davantage marquée. »

« On constate également une bien plus grande spontanéité de la part de chacun et chacune au sein de l'atelier. Les personnes se permettent davantage de commenter, sont aussi plus complices et encourageantes pour les autres. »

« Les personnes qui vivent à l’hôpital ont un énorme besoin d’être entendues et d’être écoutées. […] Cette intimité en petits groupes installe un véritable échange et partage plutôt qu'une mise en scène et une mise en danger publique. […] Elle influe sur les possibilités et la qualité d’expression de chacun. »

« Malgré les états de fatigue ou d'humeur variables et malgré sa perpétuelle recomposition, le groupe semble s'être installé avec le temps dans un confort tout à fait profitable et identifiable comme un rendez-vous sympathique. La complicité n'y apparaît pas exclusive, mais de plus en plus généreuse et les temps d'expression deviennent des invitations conviviales plus naturelles. »

« Ces temps de partage et de jeux ont installé une confiance amicale telle, que la qualité d'écoute semble bien plus grande que les premiers mois. [...] Les participants quittent l'atelier avec le sourire, non plus seulement parce qu'ils ont passé un bon moment, mais en se sentant valorisés. »

Parc verdoyant

Le seul danger serait en effet de se réveiller un jour
Avec une âme qui n'aurait jamais servi,
Une âme ensevelie de précautions,
Soigneusement amidonnée,
Repassée et pliée en quatre,
Mais qui tombe en poussière faute d'usage.
Car ce qu'il y a de pire,
C'est d'avoir une âme habituée,
Une âme tellement encroûtée,
Tellement imperméabilisée,
Que la grâce roule sur elle sans rien mouiller,
Comme des gouttes d'eau sur la toile cirée.

P. Baudiquey, Pleins signes

Habitude